Les problèmes les plus typiques Intérogations Avec la Benfica Lisbonne

Une sélection de moins de 21 ans, a lieu, le Benfica Lisbonne participe au Tournoi de Viareggio, la 25e édition du tournoi. Après une belle saison pour leur retour dans l’élite, les Monégasques terminent en dauphin du Paris Saint-Germain et se qualifient ainsi directement pour la phase de groupe de la Ligue des champions 2014-2015. Ils finissent premier d’un groupe homogène composé du Benfica Lisbonne, du Bayer Leverkusen et du Zénith Saint-Pétersbourg. L’AS Monaco finit première de son groupe et se qualifie ainsi pour les huitièmes de finale contre Manchester City. Dès les première minutes, le Real prend le jeu à son compte. Dès le début de jeu, l’équipe est refroidie par la blessure de Ludovic Giuly après seulement 20 minutes de jeu. Les Anglais réagissent par le biais de l’Argentin Crespo, qui égalise cinq minutes plus tard. Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Robert Falcon Scott » (voir la liste des auteurs). Le club dispute alors la phase de poule de la Ligue Europa 2015-2016 dans le groupe J, constitué des Belges du RSC Anderlecht, des Anglais de Tottenham et des Azerbaïdjanais de Qarabağ.

Les Monégasques finiront premier de leur groupe mais perdront en seizième de finale face au FC Bâle (1-2 sur les deux matchs). Le club affronte la Juventus de Turin en quart de finale et s’incline sur l’ensemble des deux matchs 1 à 0, ayant encaissé un but à l’aller en Italie, perpétuant la domination italienne sur Monaco. Le club girondin est le deuxième en termes de victoires derrière l’Olympique lyonnais et le second au nombre de matchs nuls derrière le RC Lens. Au retour à Louis II, Monaco est défait 2-0 mais parvient à se qualifier grâce à la différence de but marqués à l’extérieur. Pas vernis, nos Monégasques encaissent finalement un troisième but par l’intermédiaire de Luuk de Jong, à l’affût de la tête au second poteau (3-2 110e). Malgré une débauche d’énergie exceptionnelle, le manque de réussite des hommes de Philippe Clement ne leur permet pas de revenir. Qualifié à nouveau pour le troisième tour de qualification de la Ligue des champions 2016-2017, le club atteint la phase de poule en éliminant successivement Fenerbahçe puis Villarreal.

Pour cette première édition, les motifs de qualification ne sont pas clairs car plusieurs pays ne sont pas représentés par leurs champions respectifs. Fort d’une troisième place en championnat, le club est qualifié pour le troisième tour de qualification de la Ligue des champions 2015-2016 mais ne parvient pas à se qualifier pour la phase finale échouant en barrage contre Valence. Lors du troisième tour de la Coupe UEFA ils battent le Real Madrid 5-1 au Rheinstadion, mais s’écroulent 4-0 au stade Santiago Bernabéu. Le match aller se déroule au Stade Santiago Bernabéu à Madrid. Par ailleurs, initialement donné perdu aux deux équipes, la Ligue décide de faire rejouer à huis clos le derby Strasbourg-Metz tout en sanctionnant Strasbourg de 3 points de pénalité et en attribuant un autre match à huis clos. Morientes, prêté à Monaco par le Real, parvient à réduire l’écart deux minutes plus tard d’une tête hors de portée de Casillas. Sept minutes plus tard, l’arbitre accorde un penalty au Real à la suite d’un tacle de Squillaci. La suite du match est décevante pour les asémistes.

À la suite de la grande épopée de la saison 2003-2004 et la déception de la finale, l’AS Monaco entreprend un nouveau parcours en Ligue des champions en 2004-2005. Ils sortent premier de leur groupe, constitué des équipes de Liverpool, de l’Olympiakos et du Deportivo La Corogne. L’autre match opposera Porto à La Corogne. Les joueurs de Mourinho prennent le fil du match et cela durera jusqu’à la fin. En 2005, il est en fin de contrat au Bétis et choisi de prolonger l’aventure à Braga. La tête de Volland est arrêtée par Benitez. Prso ouvre le score de la tête dès la 17e minute. L’ASM encaisse un but de Raheem Sterling dès la 26e, mais revient au score grâce à Falcao à la 32e puis double la mise grâce à son jeune espoir Kylian Mbappé à la 40e. Au retour des vestiaires, Falcao rate un penalty, laissant passer la chance pour son équipe de prendre deux buts d’avance.

Si vous êtes intéressé par LINK, veuillez consulter notre page Web.